Le pissenlit pour les lapins, les rongeurs et les autres

Le pissenlit pour les lapins, les rongeurs et les autres

Le pissenlit est une plante qui se mange des racines, en passant par les feuilles, les tiges et jusqu’aux fleurs ; les lapins, les rongeurs et les autres animaux herbivores et omnivores l’adorent en général.

Autour de l’an 1 000 de notre ère, les médecins arabes mentionnaient déjà les vertus médicinales du pissenlit dans leurs écrits, et plusieurs tribus amérindiennes comme les Iroquois et les Ojibwés l’employaient pour soigner diverses pathologies.

Le nom français du pissenlit fait vraisemblablement allusion aux propriétés diurétiques des feuilles. Le nom anglais, dandelion, qui vient du français (dent-de-lion) qui fait référence à la forme très dentelée des feuilles.

Le saviez-vous ?

Le pissenlit appartient à la même famille que les endives, la laitue et les salsifis.

En réalité, le pissenlit n’est pas une fleur mais une inflorescence, chacune de ces têtes jaunes est un bouquet de fleurs ! Et, après floraison, si vous soufflez sur sa tête ébouriffée de petites aigrettes blanchâtres, tout s’envole… Ces petits parachutes sont des akènes et permettent la dissémination du fruit par le vent.

Il se mange séché mais aussi frais lorsque vous avez la chance de pouvoir le cueillir dans la nature, loin de toute pollution. Après la cueillette vous pouvez les faire tremper 5 min dans de l’eau vinaigrée afin de les nettoyer un peu.

Le pissenlit un complément naturel riche en vitamines

Le pissenlit est très riche en pro-vitamine A ou bêta-carotène (pour la santé de la peau et des tissus et pour la vision nocturne) et en vitamine B9 (pour le renouvellement des cellules et pour la croissance durant la gestation).

  • source de vitamine C (système immunitaire, formation du collagène, énergie, système nerveux, fatigue, absorption du fer)
  • source de fer (fonction cognitive, globules rouges, système immunitaire, énergie, réduction de la fatigue)
  • source de vitamine B1 (fonction cardiaque, énergie, système nerveux)
  • source de vitamine B6 (énergie, système nerveux, synthèse de protéines, formation des globules rouges, réduction de la fatigue)
  • source de potassium (système nerveux, fonction musculaire, pression sanguine)
  • Calcium
  • Vitamines B2

Le pissenlit et la science

Les données scientifiques sur les effets du pissenlit sur les humains sont très limitées et la plupart datent de la première moitié du XXe siècle. Des essais menés sur des animaux ont cependant permis de confirmer certains des effets bénéfiques traditionnels de la plante : augmentation de l’élimination d’urine et de la production de bile ainsi qu’un effet anti-inflammatoire.

Les auteurs d’une méta-analyse de 2006 soulignent également que des données issues de modèles cellulaires et animaux confirment les vertus antioxydantes, anticancer et antidiabétiques du pissenlit et de ses composés.

“Les extraits de racine de pissenlit exerceraient une action cytotoxique sur les cellules cancéreuses. Pour les chercheurs, le pissenlit a donc “un grand potentiel comme alternative efficace à la chimiothérapie”. Leurs études in vitro ont d’ailleurs démontré l’efficacité de la plante pour lutter contre les cellules cancéreuses pancréatiques et les cellules cancéreuses du côlonFrédérique LAURENT – naturopathe. Cependant, son utilisation lors d’un traitement du cancer doit se faire sous avis médical.

Pourquoi le pissenlit est-il l’un des meilleurs diurétique ?

En raison de sa richesse en potassium, il possède un avantage sur les autres diurétiques. En effet, contrairement à la plupart, les feuilles de pissenlit ne provoquent pas de perte de potassium par les reins (selon des essais sur les animaux).

La fleur de pissenlit

Les fleurs sont particulièrement appréciées pour leurs propriétés analgésiques douce s: muscles endoloris ou autres courbatures et douleurs externes. Elles sont très riches en sels minéraux et en antioxydants.

La racine de pissenlit

En général les animaux en sont très fans, elle croustille sous les quenottes mais elle a aussi de nombreux bienfaits. Elle renferme, en plus des principes amers, de l’inuline et des sucres complexes : substances qui favorisent la multiplication de bactéries intestinales bénéfiques. Elle contient également des acides gras, de la choline (un nutriment important pour le foie), des vitamines du complexe B, des vitamines C, D et K ainsi que des flavonoïdes et des caroténoïdes.

Résumé des avantages du pissenlit

  • Le Pissenlit excellent pour le drainage

Il contient des composants amers, dont la Taraxine, ce qui fait de lui un bon cholérétique (stimule la production de bile) et cholagogue (facilite l’excrétion de la bile vers l’intestin). Or, la bile est composée de tous les résidus toxiques issus du travail de la filtration hépatique. Ainsi, la fonction d’épuration du foie est stimulée par ce principe actif.

Cela évite aussi l’encrassement de la vésicule biliaire et la formation de calculs.

  • Les feuilles optimisent les fonctions digestives, dont les sécrétions salivaires et gastriques.
  • Les feuilles de pissenlit sont peu caloriques : autour de 50 kcal pour 100 grammes.
  • Les fibres de ses racines ont un effet laxatif doux et diurétique.
  • Une cure de pissenlit peut soulager des douleurs d’arthrose, rhumatismes, tendinite… Souvent causées par une accumulation de sels d’acide urique.
  • Grâce à ses composants en inuline (jusqu’à 25%), la racine du pissenlit a une action plus spécifique sur la sphère digestive. L’inuline agit comme un lest dans les intestins pour activer le transit. Elle se montre utile en cas de troubles digestifs mineurs.
  • Dépuratif du sang, il peut améliorer la circulation
  • On le dit également très efficace pour stabiliser le taux de sucre dans le sang. Il est ainsi une bonne plante contre le diabète, d’ailleurs il posséderait une activité comparable à certains hypoglycémiants oraux.
  • Les stérols végétaux qu’il contient permettent de réduire le mauvais cholestérol, il a donc une influence sur les troubles cardio-vasculaires.
  • Renforce la capacité du foie
  • Peut faciliter l’assimilation du fer et soulager les anémies.

Interactions médicamenteuses

Un cas a été rapporté chez l’animal : l’administration de pissenlit (Taraxacum mongolicum – feuilles et racine) a entraîné une réduction de l’absorption de la ciprofoxacine (antibiotique) chez des rats.

Le saviez-vous ? La médecine traditionnelle recommandait autrefois la consommation de pissenlit contre le manque d’appétit et les affections chroniques du foie. La plante entière est aussi employée pour ses vertus diurétiques, dépuratives et cholagogues (qui facilitent l’évacuation de la bile vers l’intestin).

L’usage du pissenlit est reconnu dans de nombreuses pharmacopées officielles (Inde, Autriche, République tchèque, Grande-Bretagne, Allemagne) et il a déjà fait partie de la pharmacopée américaine

Confusions possibles

Source de cette partie de l’article : https://www.animateur-nature.com

Le pissenlit peut être confondu avec des nombreuses plantes, mais voici les 3 principales :

  • La Ptérothèque de Nîmes : marée jaune printanière

C’est la plus visible à partir du mois de février dans le sud de la France où elle va rapidement envahir les platebandes et pelouses. Elle des fleurs proches de celles du pissenlit. Il existe toutefois un caractère permettant de la distinguer, les bractées situées au sommet du pédoncule portant les fleurs sont garnies de poils glanduleux noirs disposés en une ligne. Cette tige n’est d’ailleurs pas creuse non plus.

Ptérothèque de Nîmes
Ptérothèque de Nîmes
  • L’épervière : la poilue.

Tout est dans le titre, l’épervière a des feuilles ni découpées en dents de scie ni glabres. Elles sont en forme de spatule et portent de longs poils. Impossible donc de la confondre avec le pissenlit.

L’épervière : la poilue
  • Une proche méditerranéenne : la Hyoséride rayonnante

Elle a les feuilles du pissenlit, elle est glabre comme lui et la tige est peut-être même creuse (à vérifier). On distingue la Hyoséride rayonnante à deux petits détails. Le pédoncule est renflé vers son sommet et les bractées extérieures ne sont pas étalées, mais au contraire plaquées

Hyoséride rayonnante

Fleurs, tiges, feuilles et racines tout est bon dans cette plante ! Retrouvez le pissenlit sous toutes ses formes sur la Boutique de BAMM Paris !

Partager cette publication

Laisser un commentaire


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: