fbpx

La Stérilisation de la lapine

La Stérilisation de la lapine

Vous avez une lapine et vous vous demandez s’il est bon ou non de la stériliser ?

Nous allons ici vous donner des pistes vous permettant de prendre votre décisions grâce à des éléments factuels et non émotionnels. Quand il s’agit de santé, seuls les faits comptent.

Nous n’aborderons pas ici les détails de la pseudo-gestation (syndrome P+ / grossesse nerveuse) qui feront l’objet d’un article à part entière.

Notre article va se diviser en 4 parties :

  • Informations diverses
  • Les raisons comportementales
  • Les raisons de santé
  • A partir de quel âge et comment ?

Informations diverses

  1. Les lapines peuvent accepter leur 1er accouplement vers l’âge de 10/12 semaines. Cependant, il est extrêmement rare que cet accouplement donne lieu à une gestation puisqu’en général il n’y a pas d’ovulation.
  2. Les ovaires de la lapine commencent leur développement vers l’âge de 50/60 jours
  3. Les races les plus petites sont plus précoces sexuellement (en général 4 à 5 mois)
  4. La puberté arrive quand la lapine a atteint 75% de son poids ; avant cela il est très rare qu’elles soient fertiles. Mais elles peuvent l’être, il est donc conseillé de rester très prudent.
  5. Les lapines sont en œstrus quasiment constant, donc réceptive sexuellement presque en permanence. L’ovulation est provoquée par des stimuli nerveux et hormonaux.

Les raisons comportementales

La lapine étant en œstrus quasi constant, elle subit des taux d’hormones très élevés influençant son comportement. (Il en va de même pour les mâles)

  • Troubles du comportement : Agressivité, nervosité, destruction…
  • Comportements sexuels envahissants avec tout ce qui passe : autre animal, chaussures, peluches
  • Marquage de territoire : votre lapine ne parvient pas à se contenter de sa litière
  • Les lapins sont des animaux sociaux, la vie en groupe du même sexe est très compliquée lorsque les animaux ne sont pas stérilisés.

Le raisons de santé

  • Entre 50 et 80% des lapines de plus de 4 ans développent un cancer (en général un adénocarcinome utérin). Cette tumeur est maligne et la mortalité très élevée.
  • Il n’y a généralement que très peu de signes cliniques d’un adénocarcinome utérin, et quand ceux-ci apparaissent cela signifie que le cancer est souvent bien avancé et que des métastases sont présents dans les poumons par exemple.
  • Les grossesses nerveuses ne sont potentiellement pas sans conséquences : dermatites, mammites, occlusion digestive, hydromètres, endométrites, pyomètres…
  • La stérilisation réduit de 70% le risque de cancer en général et de 100% le risque de cancer d’organes tels que ovaires et utérus puisqu’ils ont été enlevés…

A partir de quel âge et comment ?

  • La stérilisation est une ovario-hystérectomie chirurgicale (retrait des ovaires et de l’utérus)
  • Par anesthésie gazeuse (le risque anesthésique chez le lapin est de 1.4%) permettant un réveil plus rapide et plus facile et ainsi une réalimentation précoce. (diminution du risque de stase gastrique)
  • Généralement vous déposez votre poilu le matin (JAMAIS à jeun) et le récupérez, un peu vaseux, le soir avec des anti-douleurs et des conseils.
  • Certains vétérinaires peuvent vous demander, surtout pour les femelles de les récupérer le lendemain matin, cela dépendra de l’état général de l’animal et de la façon dont il a supporté l’opération.
  • Si vous vivez loin de chez votre vétérinaire et/ou que votre animal est du genre à stresser, le vétérinaire vous demandera peut-être de le déposer la veille au soir afin qu’il soit détendu le lendemain au moment de l’opération.
  • Chez la femelle, la stérilisation est possible à partir de 4 mois, l’âge moyen de la stérilisation est de 5 à 6 mois pour les races naines et 10 mois pour les grandes races, lorsque la majorité de la croissance est alors faite.
  • Chez le mâle, la castration est possible dès que les testicules sont descendus, en général vers 3 mois ½. L’âge moyen de la castration est de 5/6 mois.
  • Il semblerait que les stérilisations trop précoces (donc avant que la majorité de la croissance ne soit terminée) puissent induire des problèmes tendineux et ligamentaires à terme.

Nous pourrons conclure cet article par le fait évident que la stérilisation et la castration évitent avant tout la reproduction. Reproduire des animaux est un travail d’élevage qui demande des connaissances aussi bien en santé qu’en génétique ; mais aussi d’avoir des animaux à la généalogie connue. Il est également bon de rappeler qu’il y a déjà largement assez de petits lapins dans les refuges pour ne pas en faire aléatoirement naître de nouveau, pour le simple “plaisir” égoïste de vouloir des lapereaux.

Une lapine ne “veut pas être mère”, ses hormones, guidées par ses gènes, l’y poussent, cela est très différent. (cf Gène Egoïste – R. Dawkins)

Avec l’aimable relecture du Dr Bulliot, Exotic Clinic, Nandy. Nous le remercions énormément pour cela.

Sources :

  • WEISBROTH 1994
  • BABA et al. 1972
  • INGALLS et al. 1964
  • GRIFFITHS 1975

Partager cette publication

Laisser un commentaire


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: