Panier 0

Les dents de lapins – Pousse, taille et malocclusion

dents lapins saines

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Les dents des lapins, un article pour vous aider à tout savoir sur la pousse, la taille et la malocclusion !

Généralités sur les dents des lapins

Les dents de lapins poussent continuellement, on considère qu’elles peuvent grandir de 8mm par mois. Pour cet animal on parle de dents hypsodontes. Un défaut d’usure des dents (incisives et/ou molaires) peut être lié à une alimentation trop pauvre en fibres ou un problème génétique et/ou traumatique.

L’usure des dents se réalise par leurs frottements les unes contre les autres lors des mouvements de mastication.

Le lapin possède 28 dents :

  • Mâchoire du haut : 4 incisives, 6 prémolaires et 6 molaires
  • Mâchoire du bas : 2 incisives, 4 prémolaires et 6 molaires

« La consommation quotidienne de foin en grande quantité prévient efficacement les troubles dentaires et digestifs, si redoutables chez le lapin » – Dr Jean-François Quinton, vétérinaire passionné de NAC, dans une interview.

Balisto

Quelles sont les causes de la malocclusion dentaire ?

  1. Les causes traumatiques

Le lapin se casse une dent : si une dent se casse, elle ne pourra plus se confronter avec la dent opposée. Celle-ci ne pourra plus s’user correctement.

Dans ce cas, le vétérinaire devra procéder à un limage des dents afin que celles-ci puissent se confronter le temps de la repousse.

Dent cassée Nuts

Le lapin se casse ou se déplace la mâchoire : il arrive qu’à la suite d’un accident, la mâchoire de votre lapin se décale et que les dents du haut ne se confrontent plus correctement avec les dents du bas.

Dans ce cas, le vétérinaire pourra vous proposer diverses solutions dépendant de la situation particulière de votre lapin : ostéopathie, chirurgie…

  1. Les causes génétiques

Certaines lignées de lapins sont atteintes de malocclusions transmises génétiquement. Les lapins transmettant ces gènes doivent impérativement être écartés de la reproduction. Plus un lapin est typé, toute petite tête ronde, plus les risques de malocclusion sont importants.

Dans ce cas, il n’existe pas de traitement autre que l’ablation des dents concernées. En effet, si le lapin est par exemple prognathe, il n’est pas possible (opération beaucoup trop lourde) de remettre la mâchoire à sa place pour permettre aux dents de se confronter.

  1. Les causes métaboliques

Vitamine D et calcium sont importants pour les lapins.

La Vitamine D (essentiellement synthétisée sous l’action des rayons ultraviolets B (UVB) du soleil) a pour principale fonction de faciliter l’absorption du calcium (et sa fixation sur les os) et du phosphore.

En cas de déficit, une décalcification peut apparaître au niveau de la mâchoire et entraîner des fractures et/ou des mouvements dentaires.

  1. Les causes alimentaires

Un lapin qui ne serait pas nourri avec une alimentation très riche en fibres ne pourra pas user correctement ses dents. Il est nécessaire (vital) qu’un lapin mange au moins son propre volume en foin chaque jour, il doit en disposer à volonté.

L’usure des dents se réalise par leurs frottements les unes contre les autres lors des mouvements de mastication. Si cette usure n’est pas assez importante, les dents finiront par être trop longues. Elles pourront alors blesser le lapin, lui causer des douleurs et des abcès l’empêchant de se nourrir correctement.

Dans ce cas votre vétérinaire vous proposera certainement de réaliser un parage dentaire qui devra être suivi d’un changement d’alimentation profond afin d’éviter les récidives.

Pendant la période de problèmes dentaires (ou en cas de problèmes non curables comme une malocclusion des molaires demandant un limage régulier), nous vous recommandons la gamme Oral de la marque Bunny Nature.

Les deux types de malocclusion

  1. Malocclusion des molaires

Si votre lapin n’use pas correctement ses molaires, quelle qu’en soit la cause profonde, de petites excroissances dentaires vont se former sur le bord des dents. Ces petites pointes vont blesser la bouche et la langue de votre animal augmentant le risque d’infection et rendant l’alimentation douloureuse.

La malocclusion des molaires est très rarement génétique et leur ablation très rarement envisagée.

  1. Malocclusion des incisives

Si votre lapin n’use pas correctement ses incisives, quelle qu’en soit la cause profonde, celles-ci ne vont plus s’user et pousser encore et encore. En l’absence de prise en charge il arrive que :

  • Les dents transpercent le palais
  • Le lapin ne puisse plus fermer la bouche
  • Les dents sortent de la mâchoire un peu comme un morse

Une fois les dents trop longues, votre lapin ne pourra plus porter les aliments à sa bouche et mangera de moins en moins. Au bout d’un certain temps cela pourra engendrer une aggravation avec malocclusion des molaires, anorexie, arrêt ou ralentissement de transit.

Comment savoir si mon lapin a une malocclusion ?

A moins que celle-ci soit déjà très avancée et ne concerne que les incisives, seul le vétérinaire pourra vous le confirmer. Il est indispensable de consulter le vétérinaire une fois par an pour un check-up (et les vaccins) même si votre lapin vous semble en pleine santé.

  1. Les signes cliniques :

  • Hypersalivation (ptyalisme) : un lapin n’est pas censé baver. Si votre lapin bave c’est anormal.
  • Refus de s’alimenter: les malocclusions provoquent des douleurs aggravées par la mastication, votre animal refuse donc de manger. Si la malocclusion concerne les incisives elle peut également empêcher votre lapin de porter les aliments à sa bouche.
  • Écoulements oculaires récidivants: ils peuvent être confondus avec une conjonctivite. Si votre lapin a des « conjonctivites » régulières, il faudra consulter votre vétérinaire afin de vérifier la dentition.
  • Amaigrissement /anorexie: votre lapin ayant des difficultés à s’alimenter correctement il maigrit.
  1. Diagnostic

Le diagnostic précis requiert un examen attentif sous anesthésie générale en ce qui concerne les molaires ; pour les incisives il n’est pas obligatoire de l’endormir. Il faut savoir que moins de 45% des lésions dentaires sont visibles avec un examen externe classique.

L’examen endoscopique permet d’éclairer la bouche ce qui permet de déceler toutes les lésions dentaires parfois toutes petites. Cette procédure permet également d’enregistrer des images qui permettront de mesurer la progression des lésions au cours des contrôles futurs.

La radiographie de la mâchoire est également très importante. Les dents des lapins sont profondément insérées dans la mandibule et dans le maxillaire ce qui n’est pas visualisable à l’examen oral externe. Une radio permet au vétérinaire de calculer la déviation dentaire, de détecter des débuts d’infections et éventuellement une atteinte osseuse. Cette radio pourra également servir de comparatif lors d’examens futurs.

  1. Complications et conséquences d’une non prise en charge

  • Dents dévient de leur axe : des abcès dentaires sont possibles. Les abcès dentaires sont des infections des racines dentaires lorsque l’orientation des dents est affectée. Ils sont très douloureux et peuvent dégénérer en infection de l’os (ostéomyélite)
  • Anorexie prolongée : l’organisme de l’animal va se déshydrater, puiser dans ses réserves et s’intoxiquer. Il s’agit alors souvent de lipidose hépatique et/ou d’insuffisance rénale. Dans ces cas, même après le parage dentaire, l’anorexie se prolonge. Une hospitalisation est alors souvent nécessaire.
  • Maladie dentaire chronique : celle-ci peut se transformer en une arthrose de l’articulation temporo-mandibulaire (articulation qui relie la mâchoire inférieure et supérieure). Cette arthrose peut occasionner des douleurs chroniques qui empêchent l’animal de s’alimenter correctement.
  • Infections pouvant entraîner, dans les cas les plus graves, une ablation d’une partie de la mâchoire et plus seulement les dents.
  • Mort : oui, des lapins meurent souvent de malocclusions non prises en charge ou prises en charge beaucoup trop tardivement.

Plus votre animal sera diminué par la maladie, donc plus vous attendez pour intervenir, plus le risque anesthésique sera élevé et plus la proportion de nécessiter une hospitalisation sera importante.

Que faire en cas de malocclusion ?

  1. Peut-on couper les dents à la pince ?

Non, non et encore non ! Sauf cas très particulier d’un lapin qui ne pourrait pas être sédaté pour des raisons de santé ou d’âge.

À force de couper les dents, elles se fragilisent, la racine dentaire se biseaute et les abcès dentaires arrivent, sans compter les possibles sinusites associées. De plus, même si la coupe est aisée, le traumatisme mensuel de cette intervention pour votre lapin est non négligeable (stress).

Que se passe-t-il lors d’une taille de dents à la pince, aux ciseaux ou au coupe-ongle ?

La coupe manuelle provoque l’application de forces importantes d’écrasement sur les dents qui peuvent alors se briser, se fissurer ou se tordre.

Une quantité importante d’énergie est transférée de la zone de coupe vers la mâchoire et la racine ce qui les endommage. Les extrémités coupées de la dent sont souvent tranchantes et peuvent irriter les lèvres et/ou la langue. La pulpe de la dent peut être exposée ce qui cause de la douleur et augmente le risque d’infections et de nécroses.

En 2017, une étude a montré que des mini-fractures se font presque à chaque coupe d’incisive avec une pince.

Quelles complications à long terme en cas de coupe des dents à la pince ?

Les fractures et les micro-fractures permettent aux bactéries d’atteindre la racine de la dent ainsi que l’os de la mâchoire. Ces bactéries peuvent ensuite se développer et provoquer un abcès dentaire ou une infection de l’os. Les ostéomyélites sont dures et longues à soigner et entraînent souvent la mort.

Il a également été estimé qu’environ 60% des abcès dentaires de lapins proviennent d’une taille de dents faite à la pince.

  1. Limer les dents sous anesthésie

Si la malocclusion de votre lapin est réversible, donc d’origine alimentaire, le vétérinaire vous proposera un parage dentaire (sous endoscopie et anesthésie gazeuse). Le but d’une telle manœuvre est de rétablir une table d’usure saine, de rééquilibrer l’usure des plateaux dentaires, pour qu’ils redeviennent droits et que le lapin puisse de nouveau effectuer ces mouvements de râpe. Ce parage devra être suivi d’un rééquilibrage alimentaire afin d’éviter les récidives.

Le vétérinaire procèdera au limage des incisives et des molaires (les excroissances sont souvent coupées avant d’être limées). Lors de cette opération, les tissus mous comme la langue, seront protégés à l’aide d’une plaque métallique spécifique. La bouche du lapin sera maintenue ouverte à l’aide d’une table de dentisterie (écarte- bouche).

Certains vétérinaires utilisent une lime manuelle tandis que d’autres utilisent une fraise de toute petite taille (en général 0.8mm).

L’utilisation d’une fraise (ou un disque) sur un micromoteur permet une coupe/usure progressive en appliquant des forces similaires aux forces appliquées durant la mastication naturelle du lapin. Cela permet d’éviter le risque de lésions des racines et des dents.

Clinique Vétérinaire d’Aunis
  1. Ablation des incisives

En cas de malocclusions des incisives récidivantes ou d’origine congénitales/traumatiques non curables, il devient alors cohérent d’envisager l’ablation de ces dents le plus vite possible. En effet, l’extraction dentaire sur des dents fragilisées sera plus difficile.

Le lapin de compagnie n’étant pas obligé d’arracher lui-même les herbes du sol il arrivera à manger seul en compensant avec ses babines pour attraper la nourriture. Il faudra juste lui découper ses légumes en lamelles pour lui faciliter la tâche et éviter qu’il n’essaye d’avaler des aliments trop gros.

Étapes de la chirurgie :

  • Prémédication : antibiotiques + anesthésie gazeuse à l’isoflurane
  • Section de tous les ligaments qui attachent la dent
  • Retrait intégral de la dent (et de la pulpe) qui est devenue mobile.
  • Écrasement du tissu germinatif de la dent.

Cette solution, bien qu’impressionnante, est souvent la meilleure pour votre lapin.

Nourrir un lapin souffrant de problème dentaires

Nous allons sous peu dédier un article à ce sujet, cependant sachez que la marque Bunny Nature propose une gamme d’aliments adaptés aux animaux souffrant de ce type de problèmes.

Les Rabbit Dream Oral sont idéaux pour les lapins sans incisives ou les lapins avec des soucis de molaires.

Les granulés Go Vet Energie Dentaire sont adaptés aux animaux ayant des problèmes à s’alimenter avant ou après une chirurgie des dents.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column]

rabbit dream oral bunny nature
11,9926,99
[/vc_column][/vc_row]

Autres conseils et astuces